L’Union Soviétique doubla ses troupes sur le front de Finlande. Les zones stratégiques étaient l’isthme de Carélie et la région du lac Ladoga en Carélie. Après de violents affrontements, la ligne de défense principale de la Finlande dans l’isthme fut brisée. Les troupes finlandaises maintinrent leurs positions plus en arrière, mais elles étaient éreintées et à bout de forces.