L’artillerie finlandaise était vétuste et les munitions insuffisantes. Au fil de la guerre, le fossé entre les forces aériennes se creusa davantage. La plupart du soutien matériel étranger ne parvint en Finlande que vers la fin de la guerre.