Le 30 novembre 1939, l’Union Soviétique lança des attaques aériennes et des offensives tout le long de la frontière des deux pays sans déclaration de guerre. Les Finlandais savaient se déplacer dans les forêts et sur les terrains enneigés et ils obtinrent des victoires significatives tout particulièrement dans les régions désertiques. L’attaque et la pression politique unirent les Finlandais dans une lutte pour leur indépendance. «L’esprit de la Guerre d’Hiver» était né.